Preface

Ils pullulent !

Ils polluent ma logique avec la leur. Parfois, je pestais et maudissais les réactions de ceux que je pensais assez aguerris pour tomber dans leur piège. Les pièges de ces hommes bien-pensants qui se persuadaient que leurs opinions faisaient lieu et place de parole d’évangile et que nous, faibles créatures happées par la monotonie de l’existence, buvions jusqu’à la lie.

Au début, j’ai pensé : qu’ai-je à dire ? La réponse ne se fit pas attendre : Rien. Je n’ai pas d’influence et je ne fais partie de l’Elite pensante de mon quartier, voire du pays ! Qui m’écouterait ? qui me prêterait de son temps si précieux dédié aux vidéos et aux Lives ? qui aurait besoin d’écouter une frustrée qui ignore tout de la politique et de l’art de doubler son prochain ? Le monde a besoin des personnes aux slogans entrainants. Tout ce que je ne serai jamais !

Alors, le mieux était de se taire. Voila !

Cette solution fonctionnerait à merveille si je n’étais que moi. Oui, je me serais mise dans ce coin réservé aux muets, a ceux qui mènent une vie quelconque et sans histoire si je n’avais pas en moi cette fléchette qui me caractérisait. Cette petite flèche que j’ai hérité de mon ascendance Sagittarius comme j’aime à le dire et le répéter.

Le sagittaire.

J’ai longtemps ignoré cette partie de moi et je m’étonnais à chaque fois des dégâts causés par mes interventions dans la famille, au bureau et avec mes proches et ceux qui ont eu le malheur de m’approcher de trop près. Pourtant je me rendis bien compte que tout n’est pas innocent dans la vie. Bien sûr, je ne vais pas sauter sur les horoscopes tous les matins, savoir quelle couleur porter, les numéros de chances et où exactement vais-je rencontrer mon prince charmant (y en a-t-il ?). Mais, force est d’admettre que certains traits de notre caractère vont de pair avec notre ascendance. Il faut les comprendre pour apprendre à se connaitre, comprendre certaines de nos mauvaises habitudes qui refusent de partir malgré nos efforts. Je suis sagittaire et j’ai la langue bien pendue. Je parle et tout chamboule. Cela me brule d’endurer sans parler, cela me démange quand on se permet de me dicter des lois dont je n’ai rien à foutre, les règles bidons de bienséances qui m’indisposent. Ah oui ! ma langue est bien pendue !

C’est alors que je me suis dit : pourquoi ne pas m’exprimer quand on ne se gêne pas pour exposer leurs sottises ? Pourquoi ne pas déblatérer, moi aussi, des sottises a la face des gens ?

  • Qu’ils aient leurs réparties, ceux qui osent me dicter des lois sans fondement !
  • Qu’ils sachent que je n’en ai rien à cirer !
  • Que je motive aussi des rebelles, des vraies !
  • Oui, des rebelles contre les manipulateurs, les leaders d’opinion et les « influenceurs ». Que sais-je ?

Pour les répondre, j’ai inventé ‘Yoly L’Enquiquineuse’ !

Que la fiesta commence !!!

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s