Et si on essayait le persil…? bah!

  • Qui ne connait pas le persil ?!
  • Moi ! Moi ! Moi !
  • Rireee, non…Vous me faites sûrement marcher!

Nous utilisons ce condiment dans la préparation de nos plats préférés, pour l’assaisonnement des viandes, et dans presque tous les plats. Pour nous qui ne sommes pas de férus de la gastronomie, nous l’incorporons machinalement dans nos mets sans vraiment y accorder une trop grande importance sachant que, ajouté à d’autres ingrédients et épices, nos plats y gagneront une excellente saveur. Je me demandais parfois ce qu’on pouvait bien y trouver lorsque j’y ajoutais du thym pour en faire un bouquet garni sous le regard vigilant de maman.

Vers la fin de mon adolescence, j’ai fini par le voir différemment quand un jour, une infirmière qui habitait notre quartier, le recommanda à maman pour ma pathologie. Elle était l’une des rares personnes qui conseillait ma maman sur les exigences de ma santé. Elle disait que cela aidait à régulariser la circulation sanguine et m’aiderait lors de mes règles. Cette infirmière, femme de pasteur a positivement marqué ma vie, principalement, mon enfance et mon adolescence… Merci Mme E.

Depuis, avant chacune de mes menstruations, maman s’en servait pour me préparer des tisanes que j’ingurgitais sans trop me poser des questions car, j’avais toujours des douleurs importantes, je vomissais, j’avais la diarrhée et je me tortillais sous le poids de la souffrance. Maman m’en donnait quelques jours avant mes menstrues, et lors des crises vaso-occlusives. Donc, un jour ou deux avant mes règles, je prenais une petite tasse d’infusion de persil. Ça atténuait la douleur. Mais ce n’est que récemment, lorsqu’une de mes collègues y fit référence alors que j’en prenais au boulot que j’entrepris des recherches sur ce condiment. Elle disait que cela avait des vertus contraceptives. Voilà ce que j’ai découvert :

  • Le persil apporte environ 130 Mg de vitamine C pour 100 grammes de ce condiment.
  • Il y a aussi la vitamine K qui est responsable de la coagulation sanguine. (Eh oui ! c’est principalement pour ces vertus que j’en consommais).
  • Il est aussi utilisé dans d’autres cas tels que l’obstruction du poumon, du foie, de la rate, des reins, de la vessie, la jaunisse, la cachexie, le calcul, la gravelle, la suppression d’urine.
  • Il est un puissant antioxydant (un antioxydant permet de faire baisser le taux de cholestérol, de prévenir les maladies cardio-vasculaires et les cancers ou de protéger les yeux). La famille des antioxydants comprend les vitamines C et E, la provitamine A, les polyphénols…
  • Il aide aussi à l’apport en fer.
  • Il diminue le risque de cancer du foie, et des organes digestifs.
  • La racine de persil favorise l’élimination des déchets toxiques et des calculs rénaux et permet de mieux uriner. (Bouillir la racine de persil).
  • Il calme les coliques, diminue les flatulences et les douleurs abdominaux lors des règles etc. (Infusion).
  • Il aide à bien digérer (en infusion)!
  • Contre les douleurs rhumatismales (écraser un bouquet de persil et mélanger avec une cuillerée d’huile d’olive pour en faire une pâte. Mettre la préparation dans une bandelette de toile et déposer sur la partie douloureuse).
  • La toux de bronchite (En infusion).
  • Prevention de Accident Vasculaire Cérébral AVC (Jus, Tisane ou Infusion et Assaisonnement).
  • Cystite et Calculs rénaux (Infusion).

Comment l’utiliser : cru et émincé en assaisonnement ou en infusion.

Infusion : Faites bouillir l’eau puis retirer du feu ; ajouter le persil et couvrir pendant une dizaine de minutes. NE PAS BOUILLIR LE PERSIL !!!

ATTENTION !! Les personnes souffrant des cirrhoses, et de l’insuffisance rénale ne peuvent pas en consommer, et ne pas prendre trop souvent ou en grande quantité pour éviter des troubles cardiaques. Les personnes sous anticoagulants doivent s’y abstenir car il augmente l’effet non coagulant et peut causer des saignements.

A ne pas consommer si tu es enceinte ou si tu te prépares à tomber enceinte.

Le persil n’a pas que de bons cotés et peut être néfaste mais, utilisé avec modération, cela peut être vraiment bénéfique et d’un grand support !

Personnellement, rien que pour garder un teint vif, je serais prête à tenter le coup, si je n’en prenais pas déjà !! Alors, pour diminuer les risques de cancer et le soulagement des douleurs vaso-occlusives; ne me le demande même pas, je suis partante !!

Si tu as aimé, partage !!

Credit Photo: Willemse

http://www.doctissimo.fr/html/sante/phytotherapie/plante-medicinale/persil.htm#precautions-d-emploi-du-persil

https://www.medisite.fr/aliments-et-vertus-sante-persil-9-raisons-sante-den-abuser.546371.74.html

Une réflexion sur “Et si on essayait le persil…? bah!

  1. Pingback: Et si on essayait le persil…? bah! – My Journey with Sickle Cell Disease…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s